Pourquoi les hommes perdent-ils leurs cheveux ?

implant-capillaire-pourquoi-les-hommes-perdent-ils-leurs-cheveux

Perdre ses cheveux et devenir chauve est une des choses que craignent beaucoup d’hommes. Les cheveux sont en effet un symbole de la jeunesse et un élément de séduction. Et devenir chauve serait comme un signe d’appartenance à une tout autre génération, un signe de vieillissement. Si la calvitie est un phénomène mal vécu par la grande majorité des hommes qui en sont atteints, elle est surtout dure à porter pour les plus jeunes. Généralement, la perte des cheveux débute vers les 40 ans, mais elle peut commencer tôt, vers 25 ans, voire moins, chez certains sujets. La question reste de savoir la cause de ce mal ? Pourquoi les hommes perdent-ils leurs cheveux ?



 

C’est héréditaire et génétique !

La calvitie est héréditaire, beaucoup d’études le confirment. Quand cela vous atteint, vous perdez vos cheveux et cela ne s’arrête plus. Regardez alors au sein de votre famille. Si votre père, votre mère, ou vos grands-parents ont été atteints d’une alopécie, soyez vigilant, car vous y êtes prédisposé génétiquement. Et selon certaines études, le risque de calvitie est surtout fonction des ascendants de la mère. En d’autres termes, le risque pour une personne de contracter une calvitie est très élevé, si sa mère en est atteinte.

La calvitie peut également être d’origine hormonale. Elle peut être causée par un excès d’androgènes. Ceci réduit le cycle de vie du cheveu. En effet, pour un cheveu en bonne santé, le cycle de vie d’un cheveu dure entre 3 et 4 ans. L’excès d’androgène accélère les chutes et réduit ce cycle de 2 ans, voire moins. Cette perte de cheveu d’origine hormonale est appelée alopécie androgénétique et elle est héréditaire.

Des études effectuées chez des sujets souffrant de calvitie ont également confirmé que ce phénomène peut avoir une origine génétique. Si auparavant, on a associé l’alopécie à des variantes génétiques situées sur le chromosome X, les résultats de ces études ont permis aux chercheurs de conclure qu’après 45 ans, un gène situé sur le chromosome 20 est également à l’origine de la calvitie. Ceci dit, un sujet a 7 fois plus de risques de devenir chauve s’il porte à la fois sur le chromosome X et le chromosome 20 les gènes de la calvitie.

Les autres causes

L’alopécie androgénétique est la cause la plus fréquente de la perte de cheveu. Mais cette dernière peut avoir d’autres origines comme l’effluvium télogène ou encore la pelade.

L’effluvium tégolène est caractérisé par la perte des cheveux sur toute la superficie du crâne. Et celle-ci est due à du stress, elle peut aussi survenir en post opératoire, ou suite à une chimiothérapie. Avec un bon traitement, les cheveux pourraient à nouveau repousser.

La pelade quant à elle correspond à une perte de cheveu se situant à un endroit précis du cuir chevelu. Si l’on ne fait rien, elle peut s’étendre pour atteindre d’autres follicules pileux. La pelade peut être déclenchée par le stress, mais elle peut aussi être liée à des maladies.

La malnutrition est un autre facteur déclenchant la perte des cheveux. La santé des cheveux et du cuir chevelu dépend en effet de l’alimentation. Une carence en fer, en zinc, en magnésium, en vitamines fragiliserait les cheveux.

À savoir enfin que la prise du tabac, l’utilisation des produits inadaptés sur les cheveux et les pratiques trop agressives et répétées peuvent favoriser la chute des cheveux.

Messieurs, si vous constatez que vos cheveux vous lâchent, n’attendez pas ! Consultez un médecin pour en déterminer les causes et afin de bénéficier des traitements adaptés ! Une perte de cheveux n’est pas une fatalité, si elle est traitée tôt.