Comprendre la perte de cheveux

imlant-capillaire-Comprendre-la-perte-de-cheveuxParce qu’il y a tellement de sortes de perte de cheveux accélérée (alopécie, de par son nom scientifique), déterminer les causes de la chose peut être quelque chose de difficile à faire. De ce fait, cet article fera le tour des causes les plus communes à la perte de cheveux pour ensuite offrir quelques pistes de prévention.


Un être humain a sur sa tête entre 100 000 et 150 000 cheveux. Il en perd quotidiennement entre 40 et 100. Ce chiffre peut augmenter jusqu’à 175 durant les changements de saison.



Les dermatologues diagnostiquent l’alopécie seulement lorsqu’il y a une perte de plus de 100 cheveux par jour durant une période prolongée.
L’alopécie n’est pas associée à une maladie systémique ou interne. Elle est plutôt liée à des facteurs génétiques, des histoires de famille, de l’hérédité et le simple fait de vieillir. Dans bien des cas, il est question aussi de perte de cheveux réversible. Les causes de pertes de cheveux réversibles sont, par exemple, le stress, un changement de régime ou un changement hormonal normal venant avec la grossesse, la puberté ou la ménopause.

De toute évidence, il y a aussi des cas d’alopécie irréversibles.
Pour les hommes, il y a un grand nombre de cas d’alopécies qui sont dits androgénétiques. Ce type de perte de cheveux est due à l’influence des hormones masculines. L‘alopécie androgénétique se manifeste habituellement chez les hommes dans la quarantaine et plus, plus de 2/3 d’entre eux, en fait. Une hormone, la dihydrotestostérone est à la cause de cette sorte de perte de cheveux accélérée.
Chez les femmes il y a l’alopécie postménopausique qui peut survenir après, comme son nom le dit, la ménopause parce que le rôle protecteur des hormones a disparu. La perte de cheveux, dans ce cas-ci, est généralement plus étalée que chez les hommes et ne se manifestera pas par le biais de plaques chauves. Il sera plutôt question d’une raréfaction des cheveux sur la totalité du scalp.

Il n’y a pas que les causes hormonales qui sont à la source d’alopécie, cependant. Un régime alimentaire trop sévère peut mener à une perte de cheveux accélérée. Une carence en fer, zinc, cuivre, silicium et vitamines B peut mener à l’alopécie. Les personnes boulimiques et anorexiques peuvent donc être diagnostiquées d’alopécie. C’est aussi quelque chose de commun chez les gens souffrant d’anémie.

De ce fait, une bonne manière de prévenir une perte de cheveux accélérée inclut une bonne hygiène du cuir chevelu ainsi qu’une alimentation adéquate et suffisamment riche en nutriments. Une alimentation variée, incorporant beaucoup de fer (poisson, porc, foie, etc.), de zinc (dinde, beurre d’arachide, etc.) en plus de suppléments de vitamines B peut prévenir l’alopécie.

Testez aussi votre perte de cheveux. Prenez dans vos doigts environ 30 cheveux et tirez doucement. Si vous perdez plus de 6 cheveux, il se pourrait que vous ayez un problème. Si le problème persiste, consultez un professionnel.