Comment stopper la chute de cheveux ?

implant-capillaire-comment-stopper-la-chute-de-cheveux

Vous perdez de plus en plus vos cheveux, c’est la cata ! Vous n’avez plus envie de brosser vos cheveux de peur d’en perdre encore. Vous vous stressez sous la douche à l’idée de voir vos cheveux partout. Vous avez peur de voir apparaître des espaces vides sur votre crâne. Vous ne laissez plus votre chéri(e) passer la main dans vos cheveux pour éviter qu’il ou elle en ramène une grosse poignée… Vous avez raison de vous inquiéter. Une belle chevelure est le symbole de la féminité. Et pour les hommes, c’est un signe de beauté. Heureusement qu’il y a des solutions qui pourraient vous aider à stopper la chute de vos cheveux, même si elles requièrent beaucoup de patience ! On ne vous fait plus attendre, découvrez-les !



 

Les médicaments qui ont fait la preuve de leur efficacité

Seuls deux médicaments sont jusqu’aujourd’hui jugés efficaces sur la chute de cheveux androgénétiques. Il s’agit du finastéride et du minoxedil.

Le finastéride favorise mieux la pousse des cheveux en comparant au minoxedil. Dans plus de 60% des cas, les cheveux commencent à se repousser après 2 ans de traitement. Ce médicament se prend par voie orale. Il requiert une ordonnance médicale et est réservé aux hommes. Le finastéride agit au niveau du follicule pileux. Il stoppe la chute après 6 mois de traitement chez près de 83% des patients, et est surtout efficace sur un jeune patient, et si l’alopécie est débutante. Il est en revanche à noter que chez une minorité de patients, ce médicament présente un risque de pannes sexuelles. Celles-ci n’ont toutefois rien d’irréversibles et disparaissent au cours ou à l’arrêt du traitement.

Quant au minoxidil, il s’agit d’une lotion capillaire à appliquer deux fois par jour. Les résultats sont visibles à partir du 3ème mois d’utilisation et dans 35% des cas, les cheveux se repoussent vers le 6ème mois. Le traitement au minoxidil est toutefois un traitement à poursuivre indéfiniment, puisque la chute se reprend dès l’arrêt de l’utilisation de la lotion.

L’homéopathie, ça marche ?

L’homéopathie peut aider pour contrer la chute des cheveux. Dans la plupart des cas, le Phosphoricum acidum est recommandé pour traiter l’alopécie. Mais en fonction de la cause de la chute, d’autres remèdes pourraient également être prescrits.

Si la chute est par exemple d’origine génétique, le médecin pourra recommander du Natrum Muriaticum. En cas de pelade, le Fluoricum Acidum est indiqué. Si c’est une maladie grave et prolongée qui cause la chute des cheveux, le Kalium Carbonicum peut être conseillée. Et si le patient est atteint d’un surmenage, le médecin pourra prescrire du Selenium metallicum.

Le patient devra prendre 3 granules 3 fois par jour. On les laisse fondre sous la langue. Le traitement peut être arrêté quand la chute s’arrête.

Vous avez là quelques noms de médicaments homéopathiques, mais pour connaître la cause de la chute et ainsi savoir le traitement adapté, consultez un médecin.

Tentez les solutions naturelles !

Vous préférez les solutions naturelles ? Voici quelques astuces qui pourraient marcher contre la chute des cheveux.

Les feuilles d’ortie : mettez dans un litre d’eau bouillante 4 cuillères à soupe de feuilles. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes puis filtrez. Appliquez-en 2 fois par jour sur le cuir chevelu. Ces feuilles sont riches en oligo-éléments, en minéraux et en vitamines B qui favorisent la multiplication des cellules qui produisent le cheveu !

La prêle, riche en fer et en silice favorise également la pousse des cheveux. Faites bouillir dans 1 litre d’eau 4 cuillères à soupe de tiges de prêles coupées. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes puis filtrez. Buvez-en 3 tasses par jour. Arrêtez le traitement quand les symptômes s’améliorent.