10 surprenantes causes de perte de cheveux

imlant capillaire - 10 surprenantes causes de perte de cheveux

La cause la plus courante de la perte de cheveux est quelque chose dont vous héritez, c’est l’alopécie androgénique. Avec la perte de cheveux génétique, vous perdez vos cheveux progressivement, et cette perte de cheveux augmente avec l’âge. Mais dans certains cas, d’autres facteurs peuvent conduire à une chute de cheveux. Il est particulièrement probable qu’un facteur non génétique puisse être la cause d’une perte de cheveux si vos cheveux commencent soudainement à tomber.



 

Les médicaments

Certaines prescriptions médicales comprennent la perte de cheveux dans les effets secondaires potentiels. Les médicaments qui peuvent potentiellement causer la perte de cheveux sont les anticoagulants, les suppléments de vitamine A, certains médicaments contre l’arthrite, les antidépresseurs, les médicaments pour soigner la goutte, les médicaments pour certains problèmes cardiaques, des médicaments pour la pression artérielle, et des pilules de contrôle des naissances. Si un médicament est la cause de votre perte de cheveux, votre médecin peut être en mesure de vous prescrire un autre médicament.

Problème de thyroïde

Un problème de thyroïde comprend la perte de cheveux comme un symptôme classique. La thyroïde est un problème hormonal à partir duquel votre corps produit trop d’hormone thyroïdienne ou trop peu. Si votre glande thyroïde est hyperactive ou hypothyroïdie, cela pourrait causer à vos cheveux une chute importante. Heureusement, la perte de cheveux causée par un problème de thyroïde est habituellement soigné avec le traitement pour la thyroïde.

Anesthésie générale et chirurgie

Si vous avez subi une opération chirurgicale majeure et perdu vos cheveux de manière excessive quelques mois plus tard, l’anesthésie combinée à la chirurgie elle-même peut être la cause de votre chute de cheveux. C’est parce que l’anesthésie générale et une opération chirurgicale majeure mettent votre corps en situation de stress physique, ce qui peut altérer le cycle de vie des cheveux sur votre tête, et causer la perte excessive de cheveux qui apparaît plusieurs mois plus tard. La perte de cheveux liée à une intervention chirurgicale majeure, cependant, n’est que temporaire, et vos cheveux repousseront au fil du temps.

Anémie

L’anémie ferriprive est l’un des nombreux problèmes de santé dont le symptôme commun est la perte de cheveux. L’anémie ferriprive est un type courant d’anémie qui se produit parce que les niveaux de fer de l’organisme sont trop faibles, en raison d’une mauvaise alimentation, d’une perte de sang, ou de problèmes d’absorption du fer. Un faible taux de fer peut conduire à une perte de cheveux.

Appareils et outils de coiffure

Toutes les formes d’amincissement de la chevelure ne sont pas dues à une perte de l’ensemble des cheveux. Certains appareils et outils de coiffure qui utilisent une chaleur élevée peuvent conduire à une dégradation du cheveu, qui peut ressembler à une calvitie. Les outils de coiffure néfastes comprennent les sèches cheveux, fers à friser et autres appareils qui appliquent de la chaleur à vos cheveux. Ces appareils causent plus de dégâts à vos cheveux lorsque vous les utilisez sur des cheveux mouillés car ils font bouillir l’eau dans cheveux, les laissant cassants.

Accouchement

Pendant la grossesse, la plupart des femmes ont des cheveux brillants et en bonne santé qui peuvent apparaître plus épais parce que les cheveux plus ne tombe pas à des niveaux normaux. Lorsque les niveaux d’estrogènes tombent après l’accouchement, la plupart des femmes perdent les cheveux superflus. Cette perte de cheveux excessive survient environ trois mois après l’accouchement, et est généralement temporaire. Une fois les niveaux d’estrogènes équilibrés, la perte de cheveux reviendra à un taux normal.

Régime

Lorsque vous absorbez moins de vitamines, de minéraux et autres nutriments dont votre corps a besoin de votre alimentation, cela peut causer une perte de chevaux. Par exemple, un manque de protéines dans votre alimentation peut endommager des cheveux en bonne santé, et inhiber la capacité de votre corps à construire de nouveaux follicules pileux, ce qui peut causer une perte de cheveux notable après environ deux à trois mois après un régime riche pauvre en protéines. Les régimes amincissants strictes peuvent également causer une perte une cheveux notable, qui se produit généralement environ trois mois après avoir perdu quelques kilos.

Stress

Dans certains cas, un stress psychologique sévère peut causer une perte de cheveux. Si vous avez vécu un événement qui vous a causé un stress important, il n’est pas rare qu’une perte de cheveux survienne quelques mois plus tard. La perte de cheveux causée par le stress est généralement temporaire, et vous pouvez vous attendre à ce que vos cheveux commencent lentement à repousser après environ six à huit mois.

La trichotillomanie

La trichotillomanie est un type de trouble mental connu comme un trouble du contrôle des impulsions. Souffrants de trichotillomanie, les gens se sentent obligés de tirer impulsivement et à plusieurs reprises leurs propres cheveux, ce qui peut entraîner une perte de cheveux importante. Les personnes atteintes de trichotillomanie éprouvent une envie constante d’arracher les cheveux de leur cuir chevelu.

Les infections fongiques

Dans certains cas, une infection du cuir chevelu peut être la cause de votre perte de cheveux. La teigne est une infection fongique qui est particulièrement fréquente chez les enfants. La teigne du cuir chevelu peut rendre votre cuir chevelu écailleux et faire tomber vos cheveux, habituellement en plaques. Une infection fongique est facilement traitée avec des médicaments antifongiques, qui stopperont la perte de cheveux.